Didacticiels,
technocollège
& géologie amateur

Définition (o,p,q)

vendredi 22 avril 2011 par Laurent SENEZ

DÉFINITION DES TERMES GÉOLOGIQUES

Entre guillemets est rappelée la signification littérale de la plupart des termes.

O


obduction : « qui conduit face à face » dans la théorie de la tectonique des plaques, zone de rencontre de deux plaques.


obséquent : se dit d’un cours d’eau coulant dans le sens opposé au pendage des couches.


octogonal : à forme d’octogone, c’est-à-dire de polygone à huit angles et par conséquent huit côtés.


oligocène : « peu récent » époque du tertiaire de 35 à 26 M.A.


oligoclase : « à clivages rares » plagioclase plus sodique que calcique (An 10 à 30).


oligo-élément :« élément rare » dans les roches courantes.


olistolite : bloc rocheux emballé dans un olistostrome (cf. ce mot) anciennement : bloc erratique.


olistostrome : accumulation sédimentaire chaotique composée de blocs ou masses rocheuses de taille variable incluses dans un ciment essentiellement pélitique.


oolite ou oolithe : « pierre d’œufs » concrétion (calcaire, ferrugineuse ou phosphatée), toujours de petite taille constitue des roches qui rappellent des œufs de poisson agglomérés.


ophite : « pierre serpent » (la surface altérée de cette roche évoque la peau de serpent) roche hypovolcanique à constitution de basalte, holo- cristalline, à texture particulière, ophitique.


ophiolite : ensemble de roches éruptives variées (péridotites, serpentinites, gabbros, diorites, tonalites, dolérites, basaltes) né de la croûte profonde ou du manteau supérieur, mis en place dans le domaine océanique puis repris dans les plissements orogéniques lors de la collision de deux plaques et plus ou moins transformé (c’est une croûte océanique fossile).


opisthogyre : « tourné vers l’arrière » se dit du crochet des lamellibranches lorsqu’il est dirigé vers l’arrière.


orogenèse : « naissance d’une montagne » phase d’édification d’une chaîne de montagnes plissées.


orthoclinal : « perpendiculaire au pendage » cf. subséquent.


orthorhombique : système cristallin dont le primitif est un prisme droit à base losange (ou rectangle).


orthose : (en anglais, orthoclase : « à clivages droits »), feldspath potassique.


Ostracé : de la nature de l’huître.


Ostracodes : crustacés de petite taille, enfermés entre deux valves latérales.


Ovoïde : en forme d’oeuf.


P

pachyodonte : « à dents épaisses » famille de lamellibranches caractérisés par une coquille à dents épaisses (hétérodontes récifaux).


paléocène : « éocène ancien » époque de 65 à 55 M.A. environ, par laquelle débute le cénozoïque ou tertiaire.


paléogéographie : « géographie ancienne » science qui a pour but la reconstitution et la description de la face de la Terre aux temps géologiques.


paléolithique : âge « de la pierre ancienne » = première période de l’ère quaternaire où apparaissent des outils de pierre taillée.


paléontologie : « science des êtres anciens » étude, d’après leurs restes fossiles, des organismes ayant existé sur la terre avant la période historique et reconstitution de leur évolution.


paléozoïque : ère « des animaux anciens » = ère primaire (57O ou 60O á 23O M.A.).


palingenèse : « renaissance » (= anatexie), nouvelle génération de granité


panchronique :« tout le temps » se dit d’organismes ayant existé durant de lon­gues périodes géologiques sans évoluer (ex : Nautile)


paragenèse :« formation côte à côte » ; association de minéraux nés dans des conditions semblables ou proches


pédologie : « science des sols » ; branche de la géologie appliquée qui étudie les caractères physiques et chimiques des sols


pegmatite : roche magmatique à grands cristaux de quartz et feldspath, située à La périphérie des massifs granitiques


pélite : « roche de boue » ; roche détritique très fine (grains inférieurs à 5O microns) essentiellement à quartz, argiles, calcite


pénéplaine : « presque plaine » ; en réalité, plutôt "presque un plan",surface sans grandes dénivellations mais à pentes encore sensibles entre talweg et interfluve, portant des sols résiduels


pentaradie : « à cinq rayons »


péricontinental : « autour du continent »


périglaciaire : « à la périphérie des glaces » ; désigne une zone, un climat, un système d’érosion où le gel non continu, c’est-à-dire le couple gel-dégel joue un rôle important dans l’évolution du relief


périprocte : région anale chez les échinides, sur la face apicale


péristome : région orale chez les échinides, située au pôle inférieur du test


pergélisol : syn. permagel ou permafrost. Dans le domaine périglaciaire, couche du sol gelée en permanence, entre la couche superficielle qui ne gèle qu’en hiver et la zone profonde qui ne gèle jamais suite au gradien géothermique de la terre.


pétrogenèse : ensemble des phénomènes qui conduisent à la formation des roches ; par extension, étude de l’origine,du mode de formation des roches


pétrographie : étude descriptive des roches


pétrole : « huile de roche » ; hydrocarbures, liquides à température ordinaire, formés par décomposition de microorganismes et piégés dans des structures à roches poreuses où ils remplissent les interstices


pétrologie : étude des roches dans leurs relations avec le milieu où elles se sont formées


phanérozoïque : époque « à animaux visibles » ; temps qui englobe l’ensemble des ères à fossiles fréquents et succède au protérozoîque


phase :partie homogène quelconque d’un mélange, physiquement distincte et mécaniquement séparable des autres parties du système


phénocristal : « cristal visible » ; cristal des roches à grain fin, volcaniques, hypovolcaniques ou. périplutoniques, assez gros pour être vu à l’oeil


pholade :genre de mollusque lamellibranche, lithophage


phonolite : « pierre qui sonne » roche volcanique à foïdes, se débitant en dalles sonores sous le marteau


phréatique : « des puits » ; la nappe phréatique est le première nappe aquifère que l’on rencontre sous le sol ; elle est exploitée par des puits et alimente des sources


phyllosilicate, phyllite : « silicate en, feuillets » ;à tétraèdres SiO4, associés par 3 sommets dans des plans parallèles


pisolite ou pisolithe:concrétion sphérique de même type que l’oolithe mais plus grosse (de la dimension d’un petit pois)


pithécanthrope : « homme singe » ; désigne divers primates fossiles à caractères à la fois de singe et d’homme


plagioclase : « à clivages inclinés » ; important groupe de feldspaths calcosodiques


pléochroïsme ou pléiochroïsme :propriété d’un minéral de présenter des teintes différentes selon son orientation en lumière polarisée non analysée, c’est une propriété d ’anisotropie des cristaux


pliocène : « plus récent » ; époque de la fin du tertiaire ou cénozoïque de 26 à 16 M.A.


pluton : masse magmatique consolidée en profondeur


platonique : « de profondeur » ; relatif aux plutons ; désigne une roche cristalline, éruptive, mise en place à l’intérieur de l’écorce terrestre


plutonisme :ensemble des phénomènes conduisant à la mise en place d’un magma à l’ intérieur de l’écorce


pneumatolyse : « destruction par les gaz » ; ensemble des processus de transformation qui ont lieu à la périphérie d’un pluton sous l’effet des gaz chassés par la cristallisation et circulant dans les pores des roches


poecilitique :texture de roche éruptive où de grands cristaux en englobent d’autres plus petits (ex:pyroxène contenant des plagioclases dans les ophites)


poeciloblastique :texture de roche métamorphique à minéraux de dimension variable dont certains en englobent d’autres


polychroïsme :propriété d’un minéral de présenter des couleurs différentes selon son orientation (ex : cordiérite aussi appelée dichroïte)


polyédrique :à plusieurs faces


polygonal :qui à plusieurs angles, et par suite plusieurs côtés


polymorphisme : « plusieurs formes » ; propriété d’un composé chimique de modifier sa structure cristalline selon les conditions du milieu de formation ex : calcite-aragonite ; quartz &alpha , quartz &beta, tridymite, cristobalite, etc...


porphyre : « pourpre » ; chez les grecs, désignait des roches rouges, à phénocristaux dans une pâte aphanatique, utilisées en sculpture. Le terme porphyre a ensuite été appliqué aux roches à gros cristaux même si elles n’avaient plus la couleur rouge. Ces roches d’épanchement ou de semi-profondeur ont une texture porphyrique. D’une manière générale le mot porphyre indique donc la présence de gros cristaux (relativement). Comme le porphyre s.s. est une roche paléovolcanique, le suffixe -phyre a servi à. former le nom des roches à faciès paléovolcanique (ex : albitophyre, orthophyre ...)


polygénique : « plusieurs origines » ; ex : volcan né de plusieurs types d’activité


porphyro-blastique :s’applique aux textures des roches métamorphiques a grands cristaux bourgeonnant au sein de plus petits cristaux


porphyroïde : est réservé aux roches plutoniques grenues à gros cristaux inclus dans une masse de plus petits cristaux eux-mêmes visibles à l’oeil


post-tectonique : qui a lieu après une phase tectonique


précambrien : « avant le cambrien » ; très longue période qui englobe tous les temps géologiques antérieurs au Cambrien, depuis l’origine de la Terre


préhistoire : histoire de l’humanité avant l’apparition de l’écriture


prosogyre : « tourné vers l’avant » en parlant du crochet des lamellibranches


protérozïque : époque « de la vie primitive » ; précédant le phanérozoïque et équivalent du Précambrien moyen et supérieur (24OO à 57O-6OO M.A.)


pseudo-fossile : « faux fossile » ; concrétions, traces etc... d’aspect organisé


pseudomorphose : « phénomène donnant une fausse forme » ; remplacement d’un minéral par un autre avec conversation de la forme du cristal primitif (d’où des pyritoèdres d’hématite ou des rhomboèdres d’opale) cf.épigénie


ptéridophytes : « plante-fougère » ; = cryptogames vasculaires ; embranchement du règne végétal comprenant les fougères et plantes voisines


ptéridospermées :plantes fossiles à feuilles de fougère, les plus primitives des gymnospermes, transition entre les cryptogames (ou ptéridophytes) et les phanérogames (ou spermaphytes)


ptérodactyle : « doigt ailé » ; genre de ptérosaurien ; le cinquième doigt de sa main, très allongé, sous-tend une large membrane qui le rend apte au vol


ptérosauriens : « lézard ailé » ; ordre de reptiles volants de l’ère secondaire


pyroclastite : « débris de feu » ; matériel volcanique (cendre, scorie, bombe) résultant de la fragmentation de la lave par explosion. Ce matériel a effectué un certain trajet aérien au cours duquel il s’est plus ou moins refroidi avant son dépôt


pyroxene : « étranger au feu » ; famille d’inosilicates de Ca, Fe, Mg ... ainsi appelés parce que Haüy croyait que ces minéraux ne pouvaient se rencontrer dans les roches ignées, ce qui s’est-avéré faux


Q

quadratique : système cristallin dont le primitif est un prisme droit à base carrée



Accueil du site | Contact | Plan du site | Statistiques | visites : 54412

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Géologie amateur  Suivre la vie du site Culture géologique  Suivre la vie du site Lexique géologique   ?