Didacticiels,
technocollège
& géologie amateur

Organigramme de programmation

vendredi 11 mars 2011 par Laurent SENEZ

Avant toute programmation, il est recommandé d’avoir une visualisation du programme qu’on va faire. Pour cela, il faut faire un organigramme.

Faire un organigramme est important car la programmation est un processus itératif. Le programme est parfois modifié par d’autres développeurs que ceux qui l’ont conçu. Ce schéma pourra expliquer la conception du programme. Il pourra même éclairer le personnes sur les idées qu’il avait eu.
Un organigramme est normalisé, c’est à dire que tous le monde s’est mis d’accord pour dessiner les mêmes symboles. Dans notre cas c’est la norme ISO 5807.

Les symboles :

Symbole Désignation
Symbole général de traitement :Opération ou groupe d’opérations sur des données ou sur des instructions.
Fonction ou sous-programme :Portion de programme considérée comme une seule opération.
Entrée - Sortie :Mise à disposition d’une information à traiter, à enregistrement ou d’une information traitée.
Préparation :Opération qui détermine partiellement ou complètement la voie à suivre dans un embranchement ou un sous-programme.
Les tests ou branchements conditionnels :Exploitation de conditions variables impliquant le choix d’une voie parmi plusieurs.
Le renvoi :Symbole utilisé deux fois pour assurer la continuité lorsqu’une partie de ligne de liaison n’est pas représentée.
Début, fin, interruption :Début, fin ou interruption d’un organigramme, point de contrôle, etc..

Les différentes structures :

La séquence linéaire

Qui peut se lire comme suit :
Début
- Traitement 1
- Traitement 2
Fin

Séquence alternative (si…alors…sinon)

Qui peut se lire comme suit :
Si "condition"
- alors "Traitement 1"
- sinon "Traitement 2"
Fin si

Séquence répétitive (tant que…faire…)

Qui peut se lire comme suit :
Tant que "condition"
- faire "traitement"
Fin tant que

Séquence répétitive (répéter…jusqu’à…)

Qui peut se lire comme suit :
Répéter "traitement"
jusqu’à "condition"

Structure de choix multiples (Au cas ou...)

Qui peut se lire comme suit :
AU CAS OU (condition 1) VAUT
- condition 1 : traitement 1
- condition 2 : traitement 2
SINON
- traitement 3
FIN DE CAS


Accueil du site | Contact | Plan du site | Statistiques | visites : 56313

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Technocollège  Suivre la vie du site Classe de quatrième  Suivre la vie du site Commande ou pilotage   ?