Didacticiels,
technocollège
& géologie amateur

Plomb de moule pour daurade

mercredi 27 janvier 2016 par Laurent SENEZ

En été, la pêche du bord de mer fait partie des activités des vacanciers. Le plus souvent la pêche est guère fructueuse surtout si l’on taque la daurade. En allant voir sur Youtube, j’ai remarqué le rituel d’alimentation de cet animal. A partir de ce rituel d’alimentation, l’animal étant très méfiant, l’utilisation d’un hameçon esché d’une moule attaché à un fil de 30 cm qui possède un plomb ne se présente pas comme il faut. J’ai eu l’idée de plomb la moule directement. Pour faire ce plomb j’utilise une moule locale qui me servira base. Attention toutes les moules ne sont pas identiques. Voici le principe de moulage. Je traverse la moule de part en part avec une corde à piano de 1,5 mm de diamètre. Dans un récipient rempli de plâtre, j’insère le montage dans le plâtre encore mou, par la partie pointue jusqu’à la limite de l’articulation de la moule. Après un séchage forcé (sur le radiateur) de trois jours minimum, on retire le moule de la coquille de moule et la tige. Après l’installation de la tige on fond 10 grammes de plomb (une olive de 10g) que l’on coule. Il est possible de faire des plomb de différents grammages avec le même moule. Il suffit de monter le plomb coulissant sur le fil d’hameçon, d’escher l’hameçon avec 2 ou 3 chairs de moule et de positionner dans une coquille, le plomb. On remarque que le plomb est parfaitement adapté à la coquille. C’est normal c’est la même variété de moule. Une fois l’hameçon bien esché, refermer la coquille avec un petit élastique du type dentaire ou les mini-élastiques de couleurs foncées.
Bon essais....


Accueil du site | Contact | Plan du site | Statistiques | visites : 54412

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Technocollège  Suivre la vie du site Fabrications  Suivre la vie du site Pêche   ?